www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme de l'orne 61
Actualités
Championnat de France sur piste CA/JU à Châteauroux
Commentez cette actualité
4 Juillet 2016 - PECCATE Philippe (secrétaire du C.D. 61)
Championnat de France sur  piste CA/JU à Châteauroux
L'Orne était représentée  par  5 athlètes au championnat de France sur  piste CA/JU  à Châteauroux : Elise BELLANGER (BA) et Jessalyn RIVET-TISSOT (APPAM61) sur  le  2000m steeple JUF, Pierre LECHAT (APPAM61) sur  le  800m CAM, Alexandre PLET (A3A) sur  le  1500 m et Timothée FOURNIER (A3A) sur  le  100 et  200m.
La ville de Châteauroux a  un magnifique complexe athlétique avec  une  piste  principale et,  en annexe, un anneau 4 couloirs de  200m  un sautoir en  longueur et  une cage  à lancer  pour  le  marteau.
Ce stade avait déjà accueilli  l'an dernier  les Interligues CA/JU. Les conditions  météorologiques  ont été  moyennes avec des températures plutôt fraîches  pour  la saison et surtout  un vent latéral particulièrement soutenu que les anémomètres ne  pouvaient prendre en compte.
Vendredi 1er juillet :
Sur  le  2000m steeple JUF, l'essentiel  pour Jessalyn et Elise étaient de  prendre du  plaisir en participant à une finale de championnat de France. Ce fut  une course difficile aux dires d'Elise. La course a été remportée par Léa Navarro du Nma S/AC La Chapelle s/Erdre en 6' 46" 25. Jessalyn RIVET-TISSOT se classe 18e en 7' 46" 08 R1, Elise BELLANGER  prend la 24e  place en 7' 56" 92 R2.
Le  1500m CAM se déroulait en deux séries de  9 et 10 athlètes pour  15 places en finale,  5 premiers de chaque série puis  les  5 meilleurs temps suivants. Pour Alexandre  PLET, avec  une qualification en 4' 05" 50, être dans  le top  15 semblait  particulièrement accessible. Cependant,  il en fut tout autre. Parti dans la  première série, Alexandre s'est fait  piégé  par une course très  tactique au rythme lent. Trop confiant,  il est resté en queue de  peloton durant  les  1000 premiers  mètres. Quand l'emballement se déclara dans  les derniers  400,  il  ne put remonter que deux coureurs  pour en terminer en 4' 23" 10; le premier finissant en 4' 21" 62, des temps très  moyens. La seconde série  n'avait qu'à dérouler  " un poil"  plus vite pour que tout  le groupe se qualifie,  le  premier en 4' 11" 90,  le dernier en 4' 19" 33. Beaucoup de regrets  donc à avoir pour ce rendez-vous  manqué.
Timothée FOURNIER s'alignait ce  jour sur  le  100m. 4 séries avec  les  2 premiers qualifiés en demi-finale et  les  8 meilleurs temps. Dans  la 3e série, Timothée termine  2e en améliorant son temps en  11" 04. Quelques  heures plus  tard,  il s'alignait sur  la première demi-finale où il  prend  la  7e  place  avec  le  même temps de  11" 04 (vent  1,8 m/s),  le dernier qualifié  pour  la finale en  10"99. Il est  à parier que  l'an projet Tim fera  partie de cette finale !
Le  800m présentait  3 séries, avec comme règle de qualification les  2 premiers de chaque série et  les  4 meilleurs temps. Pierre LECHAT avec un record de 1' 57" 39 pouvait avoir des  prétentions de finale sur cette distance. Mais  les  règles de qualification jouent souvent des tours. Avec  une  première série très rapide, qui voit,  outre  les  2 premiers, les 3 suivants qualifiés au temps, une seconde série  plutôt "lente" avec  les  2 premiers qualifiés, il est tombé sur  une série, la  3e,  particulièrement rapide où il se classe  4e en 1' 59" 24 mais  où il  ne restait que  3 places ! Pour  lui aussi,  l'avenir est  prometteur !
Samedi  2 juillet :
Timothée FOURNIER retrouvait  le tartan sur  sa distance de prédilection,  le  200m.  Bonne température  mais  toujours ce vent fort  latéral que  les sprinteurs vont devoir affronter dans la virage ! Parti en couloir 3 dans  la  première série, il se dégage en sortie de virage  pour finir par une superbe  ligne droite.  Il se classe  2e en  22" 64 derrière  l'intouchable Paul Tritenne déjà vainqueur du  100m ! Seul  le  premier de chaque série est qualifié, les  4 autres seront au temps! L'attente fut  longue jusqu'à la délivrance  où Timothée décroche  le  7e temps avec l'accès en finale ! Sa première finale de  haut  niveau !
Mais une  ombre au tableau refrène  la  joie du clan alençonnais : Tim s'est  fait  une  légère élongation sur  le dessus du  pied juste avant le départ de sa série avec  une  mauvaise réception en sautant sur  place  pour chauffer ses  muscles. La soirée fut consacrée au  glaçage et au  massage.
Dimanche 3 juillet :
La cheville  n'est  plus gonflée mais ce  n'est  pas  pour autant que la  participation est assurée. Dommage d'être  non-partant dans  la finale ! Sur  le stade,  massages, relaxation  mettent  les clignotants  à l'orange. 14h05, Timothée se rend sur  la  ligne de départ de sa finale du 200 m du championnat de France CA/JU. Il est couloir 1, pas terrible  pour sa cheville qui va  être  particulièrement sollicitée dans ses appuis. 
14h10, c'est  le départ. Par  la suite,  il  nous confiera qu'il a abordé  le virage un  peu sur  la réserve et voyant que cela  passait,  il a  joué  son va-tout dans  la  ligne droite et casse sur  la  ligne d'arrivée  pour  prendre  une  inespérée  5e  place ! Paul Tritenne,  impérial, prenant la  première  place.
Superbe saison  pour Timothée FOURNIER.
Vidéo de  la finale de  200m ICI
Bravo  à tous ces athlètes  pour  leur  magnifique  parcours.


les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
08/04 >
30/12 >
21/11 >
31/10 >
26/09 >
19/09 >
01/06 >
04/05 >
26/03 >
26/02 >
03/12 >
02/12 >
07/11 >
13/09 >
31/08 >
08/05 >
21/03 >
20/03 >
19/02 >
08/02 >
Athle.fr
Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien « CONTACT ». Tous les domaines (Direction, Encadrement sportif, Jury et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces