www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du comité départemental d'athlétisme de l'orne 61
Actualités
Tangui TRANCHANT, de l'A3 Alençon, champion de France cadet à l’Heptathlon
Commentez cette actualité
8 Février 2018 - BEAUDEUR (Président CSO CD61)
Tangui TRANCHANT, de l'A3 Alençon, champion de France cadet  à l’Heptathlon

Tangui Tranchant, cadet première année a décidé de se spécialiser dans les épreuves combinées, discipline  particulièrement exigeante  de  l’athlétisme. C’est au lycée  Cesson-Sévigné à Rennes où il est au pôle espoir athlétisme, qu’il peaufine ses entraînements sous la houlette de Jonathan Baleston, CTS  Bretagne.
Minime, il avait eu le titre de vice-champion régional de l'octathlon  à Bernay en  juin dernier. Cadet,  pour  la salle, c’est  l’heptathlon,  7 épreuves  à réaliser sur deux  jours. Il fait ses  premières armes en décembre dernier aux régionaux de Bretagne à Nantes où il se classe deuxième avec 4 337 points. Il confirme son potentiel  aux PréFrance EC à Mondeville en janvier où il se classe  premier avec 4 620 points. Ce résultat  le qualifie pour les Frances EC Jeunes  à Lyon.

Déjà obtenir cette qualification en  première année de cadet est déjà un exploit. Ils seront deux dans cette situation,  lui et son compère normand de Sotteville, Jean-Rémy Edzang Akue face à quatorze cadets2 !

Au programme du samedi dans  la magnifique Halle Stéphane Diagana de Lyon, 60 m plat, poids, perche et longueur.

Le  60 m est de bon augure. Il réalise  le temps de 7"44, à 1/100 de son record personnel. Il  propulse  le  poids de  5 kg à 13m19, record personnel  et  13e  performance de  l’année! La troisième épreuve est la  perche. A Nantes, comme à Mondeville, il avait calé sur cette discipline passant des  barres bien  inférieures à celles réalisées  à l’entraînement. Aussi,  il commence  ce concours  prudemment avec  une  barre à  2,80m.  Il  passera toutes  les  barres suivantes  au premier essai.  10 cm après  10 cm, il s’élève en  hauteur  pour échouer  à 3,90m.  Ce  3,80m  obtenu,  40 cm au-dessus de son  précédent record, le place à la 4e place  provisoire. L’inimaginable devient possible. Cependant, un concours  longueur  moyen, 5,94m, le replace en 7e position à l’issue de cette  première  journée

Deuxième  journée, dimanche, avec le  60m haies,  la hauteur et  le  1000m. C’est un programme très favorable  à Tangui. Son entourage commence  à rêver.

Sur  le  60m Haies,  il réalise  un nouveau record  personnel en  8"27. Mais son adversaire  le  plus  dangereux,  le  Grenoblois Louis Vercueil est en  8"07. Il est  près de  13 h quand commence  le concours  hauteur, sa discipline de  prédilection. Sur  le  papier,  il est donné comme  le  meilleur mais  on doit toujours composer  avec  les aléas d’un concours.  Il  passe sa  première  barre  à 1,74m. Il se fait  une grosse chaleur en  passant seulement au  3e essai  1,86m. Il continue avec  1,89m. Il s’est débarrassé de ses adversaires  les  plus  proches. Seul désormais dans le concours, il réalise un saut parfait à 1,92m. Il concentre  l’attention de  la salle mais échoue  à 1,95m. 

Le rêve devient réalité ; c’est  plus qu’un  podium qui est  vue  mais  le titre aussi  incroyable que ce soit! Avant  le  1000m,  il est  premier au classement avec  4 193 points, à  3 points du second Keny Perrin Bayard du Martigues Sports Athlé mais surtout  il a 86 points d’avance sur  Louis Vercueil de l’Entente Athlétique Grenoble. Tangui  n’a rien à craindre de Keny sur 1000m mais c’est une autre affaire avec Louis, bien  meilleur sur cette distance.

La stratégie est simple  pour Tangui sur dernière épreuve, avoir  un écart de  moins de  9 s avec Louis Vercueil  pour avoir  le titre ! Ce sera  un  1000m d’anthologie ! Tangui garde  la tête froide.  Comme  prévu, Louis prend  les devants. L’athlète de l’A3 demeure avec  le  peloton à quelques  mètres. Au  4e tour, Tangui  prend  la  mesure de ce qu’il doit faire, se surpasser ! Il accélère et se  place en seconde  position  à 300 m de  l’arrivée. Dans  le dernier virage,  il réduit l’écart avec son devancier…  Il faut  moins de  9 s d’écart à l’arrivée ! Ce sera  6 s ! Tangui est champion de France ! Il a explosé son record sur  1000m en 2'51"58.

Chez  les accompagnants, ses  parents,  le  président de  l’A3, l’émotion est très forte. La réalité est  bien  là,  l’athlétisme  ornais compte désormais  un nouveau  champion  de France. Ce  n’était  pas arrivé depuis des  lustres !

Tangui a réussi  à se surpasser pour être à la hauteur de  l'événement. Cela  montre sa  grande classe, il a l'étoffe d'un champion. Un grand  merci  à son coach Jonathan Baleston qui  l'a soutenu tout au  long de ces deux jours.

Article rédigé par Philippe PECCATE

les Réactions
Commentez cette actualité
Pour commenter une actualité il faut posséder un compte sur le site FFA, utilisez la rubrique ci-dessous pour vous identifier ou vous créer un compte.
Login (Email) : 
Mot de Passe : |
mot de passe oublié ?
30/11 >
29/10 >
05/10 >
26/09 >
30/08 >
08/04 >
30/12 >
21/11 >
31/10 >
26/09 >
01/06 >
04/05 >
26/03 >
26/02 >
03/12 >
02/12 >
07/11 >
13/09 >
31/08 >
08/05 >
Athle.fr
Inscrivez-vous et abonnez-vous gratuitement sur la plateforme de formation pour tous les licenciés FFA en CLIQUANT ICI. Puis sur la plateforme accédez aux différents contenus en cliquant sur « JE M’ABONNE ». En cas de souci d’abonnement, cliquez sur le lien ci-dessus, puis allez dans la rubrique « CONTACT ». Les domaines (Direction, Jury, Encadrement sportif, et Organisation d’événements) ont leurs propres contenus.
Les Espaces